Quelle laine choisir pour confectionner un tapis ?

Contrairement au coton, la laine ne constitue pas une matière d’origine végétale. En effet, il s’agit d’une fibre animale. Lorsque vous choisissez de confectionner votre tapis en laine, vous devez disposer d’un minimum de connaissances sur les différents types existants. Ils sont essentiels, vous permettant de profiter de leur meilleur parti.

Les différents types de laine pour la confection d’un tapis

En réalité, la laine se décline en un certain nombre de types qui varient en fonction de la qualité, notamment :

  • La laine de la Nouvelle-Zélande : il s’agit d’une matière tout à fait naturelle qui se distingue par sa qualité irréprochable. C’est la principale laine à utiliser pour la confection d’un tapis en laine de haut de gamme. Toutefois, la Nouvelle-Zélande fait partie des principaux pays, exportateurs des tapis de qualité supérieure.
  • La laine vierge pure : comme son nom l’indique, sa teneur maximale en d’autres fibres textiles est de 0,3 %
  • La laine vierge : afin d’obtenir ce produit, la composition de la laine pure dans cette matière doit être supérieure ou égale à 93 %

La fibre de laine : contrairement aux choix précédents, c’est de la fibre entièrement en pure laine. Elle est souvent obtenue par le recyclage des anciens objets en laine.

Les bonnes raisons de choisir la laine pour la confection d’un tapis

Face à la fibre acrylique ou au coton, la laine se distingue par son impressionnante capacité isolante thermique. C’est pour cette raison que les tapis fabriqués à partir de cette matière sont des tapis de sol par excellence. C’est un choix idéal aussi bien pour l’été que pour l’hiver.

Par ailleurs, on considère notamment cette matière comme hygrométrique. C’est en raison de son importante capacité absorbante, lors d’un taux d’humidité atmosphérique excessif. En revanche, lors d’un faible taux d’humidité, elle en délivre.

Quant à sa composition, les tapis fabriqués à partir de la laine ont une excellente réputation pour leur solidité. Par conséquent, ils sont extrêmement durables et ne se brûlent pas facilement. Même s’ils brûlent, ils ne dégageront aucune fumée toxique. C’est la raison de l’autorisation de leur introduction dans les avions et dans les trains. Leur douceur et leur confort ne sont pas à raconter.

Le processus de la confection d’un tapis en laine

Pour la confection d’un tapis en laine, la méthode la plus utilisée est les crochets. Pour cela, il vous faudra des bandes de laine principalement feutrées. Elles sont à introduire dans une base, qu’elle soit souple ou solide. Les bases les plus prisées sont la toile de jute ou le tissu quadrillé. Afin d’obtenir le motif voulu, vous devez bien étudier préalablement les couleurs utilisées. Quant à la grandeur de la bande de laine, le diamètre standard est de 6 mm.

Pour commencer, la mise en place d’un crochet de verrouillage est indispensable. Elle vous offre une meilleure manipulation de la laine sur la base. Il est possible d’accéder à un kit de confection de tapis, sur des sites spécialisés. Outre la fourniture d’un outil, certaines marques fournissent davantage des instructions de base bien détaillées.